10 conseils pour créer un ACD<sup>®</sup> Prestige serre

10 conseils pour créer un ACD® Prestige serre

1. Ne pas choisir un conservatoire trop petit

La taille de la serre est très importante. Votre hobby d’aujourd’hui n’est pas le même que celui de demain – il y a une certaine évolution dans la culture des légumes, vous commencez par la laitue et les tomates mais vous finirez peut-être par cultiver des légumes et des fruits plus rares ou même des plantes tropicales. Grâce à l’influence de vos amis, vous pouvez échanger des plantes, relever de nouveaux défis, … la serre devient vite trop petite.
Plus la serre est grande, plus elle est relativement bon marché (m²/prix en forte baisse !).
Le conservatoire est un investissement à long terme. Vous pouvez facilement déplacer / vendre la véranda (grâce au profilé de fondation autoportant en aluminium).

2. Choisissez le modèle qui vous convient

Il existe déjà de nombreux modèles, des serres à parois droites et des serers à parois obliques, qui sont également disponibles dans de nombreuses tailles et couleurs. D’un grand conservatoire de loisirs dans le jardin à la campagne à un petit conservatoire dans un jardin urbain.
Une véranda en angle présente de nombreux avantages : légèreté (en hiver, le soleil est plus bas), plus stable et construction aérodynamique.
Esthétique (type de vieux conservatoire de raisin)

Les jardins d’hiver aux murs oblique n’offrent que des avantages :
• Réduction de la pression du vent
• construction stable : le poids du toit est mieux réparti
• Moins cher par m²
• Une meilleure capture de la lumière et de la chaleur :
Le verre horticole laisse passer environ 90 % de la quantité totale de lumière. La lumière directe du soleil doit frapper le verre à un angle de 90° pour que la quantité maximale de lumière puisse entrer. Si l’angle est plus grand ou plus petit, une partie sera réfléchie (réflexion). En été, la plupart des plantes ont plus de lumière que nécessaire, mais en hiver, elles manquent de lumière. Des recherches ont donc été menées pour trouver la meilleure forme de serre. Des serres aux parois obliques ont été construites spécialement pour laisser passer plus de lumière. La meilleure pente par rapport au plan horizontal est de 78°. Ainsi, les murs des vérandas ACD®® Prestige sont plus ou moins perpendiculaires aux rayons du soleil et laissent passer un maximum de lumière. En hiver, cet angle est très important, moins en été, où l’intensité de la lumière du soleil est plus importante

3. Réfléchissez bien et décidez où vous voulez placer le conservatoire
Autrefois, un conservatoire était considéré comme une partie purement fonctionnelle et caché dans un jardin potager tout aussi fonctionnel et peu attrayant. Aujourd’hui, les gens choisissent de donner au conservatoire une place différente dans le jardin.
• en harmonie avec le jardin
• dans un endroit ensoleillé et à l’abri du vent
–> Évitez les endroits trop ombragés : cela limite le nombre de plantes qui peuvent être cultivées dans la serre.
–> Une serre exposée ne protège pas suffisamment les plantes pendant les nuits fraîches et coûte cher à chauffer. Une haie située à une distance suffisante du serre (veillez à ce qu’aucune ombre ne tombe sur le serre à travers la haie) peut briser la force principale du vent. Outre les éventuels dégâts causés par le vent à notre serre, le vent froid est également responsable de 50 % des pertes de chaleur dans le serre.
• Placez la véranda avec la crête sur l’axe sud-nord avec la porte s’ouvrant au sud :
De cette façon, nous profitons au maximum de la chaleur du soleil levant (le long côté est orienté vers l’est). Lorsque le soleil est au sud, il est trop lumineux en été, d’où notre façade avec porte s’ouvrant au sud : c’est le plus petit côté. Lorsque le soleil est à l’ouest, la chaleur est déjà réduite. L’arrière du conservatoire est orienté vers le nord.
• Distance du domicile (utilisation, arrosage, chauffage)
–> Le conservatoire sera beaucoup plus utilisé et les plantes recevront de meilleurs soins si le conservatoire est facilement accessible depuis la maison.

Conseil : revêtement de couleur – la couleur RAL peut être la même que celle des châssis de fenêtres de la maison ou vous pouvez choisir le noir RAL, qui a un aspect nostalgique (s’accorde avec les meubles de jardin en teck, etc.) Un revêtement offre également une protection supplémentaire contre la corrosion de l’aluminium. L’aluminium ne rouille pas, mais peut devenir terne après une longue période (sorte de poudre blanche). Le revêtement est un investissement unique et, qui plus est, les accessoires peuvent également être revêtus. Le revêtement du conservatoire peut également constituer un investissement intéressant pour les personnes vivant sur la côte ou dans les zones industrielles. (Il s’agit de régions où les « pluies acides » sont plus fréquentes).

4. Choix du type de fondation : fondation en aluminium ou fondation en béton
La fondation est extrêmement importante car elle protège le conservatoire contre toutes les pressions possibles du sol. Le gel en hiver entraîne une infiltration inégale de la nappe phréatique dans les fondations. En été, l’affaissement de la nappe phréatique provoque un affaissement.
Une fondation autoportante en aluminium offre une protection idéale contre cette pression saisonnière. La véranda ACD®®® Prestige est constituée d’un profilé autoportant à double tube. L’installation de cette fondation permet également de gagner du temps par rapport à d’autres fondations. La fondation est toujours fournie avec suffisamment d’ancrages au sol.
Un autre avantage de la fondation autoportante en aluminium est que le sol à l’intérieur du serre n’est pas isolé du sol à l’extérieur du serre. Cela vous permet de rincer le serre facilement. Cela signifie également que vous n’avez pas besoin de renouveler le sol à l’intérieur du jardin.
Une véranda est un investissement à long terme, le profil autoportant vous permet également de déplacer facilement la véranda dans le jardin. De plus, un Belge sur dix déménage chaque année, grâce à la fondation en aluminium, il suffit d’emporter le conservatoire avec soi. La personne qui achète votre maison voit le conservatoire séparément de l’achat de la maison et donc pas comme une valeur ajoutée à ce moment-là.
Lorsqu’une fondation en béton est utilisée, le conservatoire est considéré comme un bien immobilier et est donc perdu lorsque vous déménagez.
Le désavantage d’une fondation en béton ne subsiste pas seulement lorsqu’il est plus difficile de déplacer le conservatoire. Une bonne fondation en béton doit également se trouver à 60-70 cm dans le sol, juste en dessous de la ligne de gel. La surface sur laquelle la serre sera posée doit être plane et régulière, et la serre doit être de niveau dans le sens de la largeur. La surface de la fondation doit être inclinée (environ 0,5 cm à 1 cm par mètre courant) sur toute la longueur du serre afin que l’eau de pluie puisse s’écouler. De nombreux facteurs doivent être pris en compte lors du choix d’une fondation concrète.

5. Choix du type de verre : verre horticole ou verre de sécurité – verre clair et trempé
Les gens se protègent de plus en plus contre les dangers potentiels. Par exemple, il existe de nombreuses normes pour l’industrie de la construction, mais il n’y a pas de règles de sécurité pour la construction d’une serre de loisirs. Le verre de sécurité est le choix le plus sûr, le verre se brise en mille morceaux que vous ne pouvez pas blesser. Le verre horticole se brise en gros morceaux faciles à couper.

Le verre de sécurité est soumis à un traitement spécifique pour garantir la sécurité des personnes et des animaux. Le verre flotté trempé est cinq fois plus résistant que le verre flotté ordinaire et pas moins de sept fois plus résistant que le verre horticole. Si le verre de sécurité se brise, il se casse sans risque. Les tessons tombent en très petits morceaux aux bords aplatis. Le risque de blessure est donc limité. Les autres avantages sont : un montage sûr et facile, une protection contre le vandalisme et le cambriolage, une durée de vie maximale et un bon rapport qualité/prix. En effet, l’utilisation de verre de sécurité permet de réduire les cas de dommages. Après tout, il y a moins de risques de casse pendant le transport, le montage, en cas de grêle ou de tempête, …

Si le verre de sécurité se brise, il le fera en toute sécurité. Les fragments de verre tombent en très petits morceaux aux bords aplatis. Grâce à ce mode de rupture, le risque de blessure est limité.

Verre clair ou verre martelé ?
ACD®® est le seul fabricant de serres qui utilise du verre martelé comme standard pour le toit de sa propre marque « ACD®® Prestige ». Le verre martelé brise les rayons du soleil de sorte qu’il y a moins de chances de brûler dans la serre (lumière diffuse). Le verre martelé est également trempé. Les avantages majeurs du verre martelé sont ainsi combinés aux avantages du verre trempé. C’est exceptionnel dans le secteur ! Le verre flotté trempé est également soumis à la norme de sécurité EN12150.

Le verre du toit présente des irrégularités des deux côtés, le côté le plus inégal est l’intérieur, le côté le plus lisse est l’extérieur.

Le verre martelé empêche les plantes de brûler, surtout en été. Et il n’y a pratiquement aucune perte de lumière. Cependant, il n’y a pas de différence de chaleur, donc l’ombrage reste nécessaire.

Le choix d’un verre transparent sur les côtés permet de voir les résultats de l’extérieur dans la serre et de regarder de l’intérieur vers l’extérieur pendant le jardinage dans la serre.

6. Type d’ancrage
Ancrage avec des ancres qui s’enfoncent dans le sol aux coins du conservatoire (à partir de 7 vitres également ancrées au milieu du profil autoportant du conservatoire). La fosse où est placée l’ancre est remplie de béton.

Le serre peut également être placé sur le sol en béton ou sur un mur de pierre et être ancré à l’aide d’un support en L et d’une vis qui est à son tour vissée dans un bouchon dans le béton.

7. Préparer le terrain
Veillez à préparer le terrain avant le montage. Dégagez la zone où le conservatoire doit être situé. Si nécessaire, retournez la terre. Ces travaux sont plus faciles si le conservatoire n’est pas encore là. Fournir une surface plane et solide.

8. Si vous voulez brancher l’eau ou l’électricité, assurez-vous au préalable
Il est utile, par exemple, de pouvoir accrocher un conducteur électrique en hiver ou de travailler avec un système d’irrigation en été et certains systèmes nécessitent un robinet (et la pression nécessaire du robinet).

9. Avant le montage, cochez la case, travaillez clairement
Ouvrez tout clairement par paquet. N’agissez pas comme un enfant lorsque vous ouvrez une boîte de Lego, n’emballez pas tout dans votre enthousiasme.
Gardez tout séparé par paquet et travaillez étape par étape. C’est ce qui fonctionne le mieux.

10. Paquet d’auto-assemblage
Chaque conservatoire est livré dans un emballage à monter soi-même. Grâce au manuel très complet et clair, il est facile pour chacun de se construire.
Vous pouvez utiliser en option le kit de montage ACD®®® Prestige (gants, lunettes de protection, ciseaux en caoutchouc, ventouse, jeu de tournevis à poignée en T… ), veuillez noter que ce kit n’est pas fourni en standard. Utilisez la ventouse pour les plaques de verre, fixez-la uniquement sur le côté lisse du verre. Coupez le caoutchouc quelques centimètres de trop (le caoutchouc vit : il se rétrécit ou se dilate selon la température). Il est préférable de placer les bandes de caoutchouc ensemble avec le verre.

Attention ! Il est préférable de procéder au vitrage par une journée sans vent.

Les vitres de la boîte en verre sont disposées de telle manière que lorsque vous ouvrez la boîte, vous trouvez les fenêtres dans l’ordre dans lequel elles ont été installées. Toute manipulation (avec le risque de casse associé) est ainsi réduite au minimum.

L’efficacité l’emporte !
Choisissez un ouvre-fenêtre automatique, cela vous évitera de devoir ajuster manuellement la lucarne à chaque fois pour aérer. Le principe de l’ouvre-vitre automatique est le suivant : les ouvre-vitres fonctionnent sur la base d’une substance sensible à la chaleur (huile). Cette huile est contenue dans un cylindre, dont une extrémité est fermée par un piston et l’autre extrémité est fermée. Lorsqu’elle est chauffée, la poussière se dilate et repousse le piston. Cette pression ouvre la lucarne. Lorsque le tissu se refroidit, la pression dans le cylindre diminue et la lucarne se ferme en fonction de son poids. Les ouvreurs peuvent être réglés. Un ouvre-fenêtre automatique simplifie considérablement le contrôle de la température dans le serre.

La porte moustiquaire est également très intéressante pour obtenir une aération correcte dans le conservatoire et elle empêche les chats et autres créatures d’entrer. La combinaison d’un ouvre-fenêtre automatique et d’une porte moustiquaire est optimale.

Plus de nouvelles

L'automne arrive

Pour beaucoup de gens, l'automne signifie aussi la fin de la saison du potager. Les plantes qui aiment la chaleur, comme les poivrons pointus, les patates douces, les tomates et les aubergines, cessent de pousser en premier.

Lire plus

Cultivez les tomates les plus juteuses dans votre propre serre ACD® Prestige

Une serre sans tomates, c'est comme un pub sans bière. Dans une serre, les conditions sont plus que parfaites pour cultiver soi-même les variétés les plus délicieuses.

Lire plus

Un été étrange

Quelle année potagère, 2021. Ce qui devait être un bel été s'est avéré être un été de pluie abondante, de rafales de vent et exceptionnellement d'un rayon de soleil.

Lire plus