Le printemps dans la hobbyserre, sortez ce qu’il peut y avoir dedans

Le printemps dans la hobbyserre, sortez ce qu’il peut y avoir dedans

Toujours amusant

C’est toujours un plaisir d’entrer dans le hobbyserre, surtout pendant la journée, bien sûr. Le moindre rayon de soleil, qui est certainement présent dans les premiers mois de l’année, réchauffe rapidement le hobbyserre pour en faire un lieu de travail agréable. Certains jours, même en t-shirt ! Ce travail peut se faire dans n’importe quelle direction dans le hobbyserre, il ne doit pas toujours se faire avec de la terre de rempotage et des graines car qu’est-ce qui donne plus de plaisir que les tomates ? Et plus de joie qu’un chou-fleur ? Une table avec un banc ! Je fais ici toutes sortes de choses : écrire, prendre le petit déjeuner seul, manger ensemble, regarder les poules… Je peux recommander à chacun de se bourrer un coin dans son hobbyserre, des heures de plaisir à partir de ces quelques mètres carrés !

Mais de toute façon, en attendant, vous pouvez aussi vraiment jardiner. Si vous le faites un peu bien, vous pouvez semer et planter le hobbyserre avec des légumes et des herbes à récolter avant de planter les tomates, les concombres, les poivrons et les piments.
Après des années de tests et de re-tests de différentes mises en page, j’arrive à la prochaine mise en page logique. D’une part les tomates (sur le plan C) et d’autre part les poivrons et les piments (A) et les cornichons et les concombres (B).
((A) et (B) référencés à l’image en bas du blog)

Maintenant, la logique :

Le lit C avec les tomates est planté plein plus tôt dans l’année que les lits A et B, où les poivrons et les piments ne pénètrent dans le sol qu’en mai ou parfois en juin. Donc, sur le lit C viennent les légumes et les herbes qui poussent plus vite (parce qu’ils doivent partir plus vite).
Sur le plan, vous voyez également les « lits » E, D et F. Les D&E ne sont pas des lits, mais un bac à semence et une table de semis suspendus aux fenêtres du hobbyserre, ces deux éléments sont idéaux pour la culture de légumes, d’herbes et de fleurs. Bien qu’on puisse aussi y cultiver des légumes à croissance rapide comme le radis ou les épinards, je préfère les faire pousser sous mes plateaux froids dans le potager.
(> image en bas du blog)

Pommes de terre, carottes et chicorée

Je les plante dans de grands pots (F) qui restent dans le serre jusqu’à la récolte. Dans le passé, j’ai fait pousser des pommes de terre dans le sol plein du serre, mais j’ai eu des problèmes avec la culture suivante qui a dû être mise en terre. Maintenant, je fais comme ça depuis quelques années et ça marche beaucoup mieux parce que la terre des pots se réchauffe beaucoup plus vite.

Écrit par Madame ZsaZsa

Mme Zsazsa écrit - toujours avec des légumes en tête - des blogs, des livres et des chroniques pour les journaux et les magazines depuis environ 15 ans. Mais bien plus que d'être assise à l'intérieur, elle se salit les mains dans le potager et la véranda pendant la journée, tandis qu'elle réfléchit à la nourriture qui vient sur la table le soir.
Vers le site web Plus de messages

D'autres textes de Madame ZsaZsa

Avril au serre et caisse plat

Une grande partie du dîner de ce mois-ci provient déjà de la serre, de la laitue, de la roquette, des épinards, des choux-fleurs, des légumineuses, des betteraves, des carottes, ....

Lire plus

La forêt vierge

Dois-je passer avec ma débroussailleuse ? m'a demandé mon mari hier. En d'autres termes, le conservatoire est plutôt florissant en ce moment!

Lire plus

La serre au printemps

Au début de l’année, on n’est sûr de rien, il peu geler, il peut dégeler et il y a également des journées où le printemps pointe déjà le bout de son nez.

Lire plus