La serre au printemps

La serre au printemps

En février, la météo peut partir dans tous les sens, il peut geler, il peut dégeler, et il y a également des journées où le printemps pointe déjà le bout de son nez. Le jardinier pense alors à son potager, et a du mal à se retenir à déjà commencer à semer. Connais-toi toi-même pour connaître les autres.

Si votre potager se situe tout comme le mien sur un sol sablonneux, ici et là, on peut déjà semer certaines choses; des oignons de printemps, des fèves, des épinards… Les sols légers retiennent moins l’humidité, sèchent de ce fait plus rapidement, et il est possible de semer plus tôt. Les jardiniers sur sol argileux ou limoneux ont intérêt à encore attendre un peu, jusqu’à ce que leur terre ait suffisamment séché et chauffé. On dit parfois qu’on ne peut semer qu’une fois qu’il ne fait plus froid et qu’on peut s’asseoir par terre « cul nu ». Prêt à faire le test?

Mais là où vous ne devez certainement plus vous retenir, c’est bien dans le serre. Si l’année dernière, après les tomates, vous avez encore semé des épinards, de la mâche ou d’autres légumes à feuilles, vous pouvez maintenant encore passer à la vitesse supérieure, en semant et plantant des petits pois, des radis ou même des choux-fleurs. Dans la plupart des cas, une serre peut être utilisée beaucoup plus efficacement, surtout si jusqu’à présent, vous vous limitiez uniquement aux cultures d’été typiques comme les tomates, les poivrons et les concombres. Faire se succéder les récoltes plus rapidement est non seulement bon pour accroître votre rendement, cela maintient aussi votre terre en meilleure condition. Toutes ces fines feuilles et petites plantes ont besoin d’eau, et cette eau évacue les sels susceptibles de s’être formés l’été dernier du fait d’un manque d’eau. Avec un à deux seaux d’eau par semaine par mètre carré, vous éviterez la salinisation du sol de la serre. Voilà déjà un problème solutionné.

Que pouvez-vous encore semer?

Il y a deux choses dont il faut tenir compte. La durée de vie d’un légume et la rotation des cultures. À l’endroit où en avril ou en mai seront plantées les tomates, vous pouvez maintenant uniquement semer des variétés à croissance rapide, comme des épinards, du sénevé, de la roquette, des radis, … Mais sur les lits où des légumes ne seront plantés que plus tard, il y a de nombreuses autres possibilités : des petits pois, fèves, betteraves, carottes …

Vous ne devez pas non plus tout arracher lorsqu’une récolte touche à sa fin et la suivante doit prendre sa place. Ainsi, cette année, je plante mes concombres et cornichons entre les fèves et les gourmands, ceux-ci peuvent encore un peu pousser (ou sécher) lorsque les plants de concombres sont encore petits et ne prennent pas beaucoup de place. Lorsque les fèves et les gourmands ont été récoltés, je découpe les plantes en morceaux et les laisse étalées sur le sol comme mulch. Toutes les légumineuses stockent l’azote dans leurs racines et le libèrent en se décomposant, ce qui plaira particulièrement aux concombres, une situation win-win! Faites toutefois bien attention à ce que les jeunes petites plantes que vous placez entre les grandes plantes ne soient pas étouffées et disposent de suffisamment de lumière et d’air, découpez éventuellement quelques plantes à l’endroit où les concombres sont dans le sol.

Ce type de combinaison de cultures/culture intermédiaire peut également être appliqué à d’autres légumes de serre, autour des choux-fleurs, je sème encore quelques radis, car les premières semaines, il reste encore beaucoup d’espace vide autour d’un tel chou. Et entre deux rangs de betteraves, de fenouil ou de chou-rave, il y a encore la place, les premières semaines, pour un petit rang d’épinards, de coriandre ou de navets. Mais avec une telle culture intermédiaire, il faut toutefois tenir compte de la rotation des cultures, ce qui nous mène au second point de l’ordre du jour!

Tout comme dans le potager, dans la serre aussi, il faut tenir compte de la rotation des cultures. Semer année après année les mêmes légumes au même endroit peut causer différents problèmes. Le hasard veut toutefois que les tomates, poivrons et concombres y sont justement moins sensibles, mais il est préférable de ne planter/semer les choux, gourmands, pommes de terre et carottes au même endroit que tous les 3 à 5 ans. Prenez le temps d’élaborer un bon plan et décalez chaque année les cultures d’un lit. Prenez également des notes dans un agenda du potager, ceci permettra d’éviter tous problèmes.

Et à quoi serviraient toutes ces explications sans une petite liste des légumes qui peuvent encore être semés maintenant?!

Un avertissement: Avant de semer, commencez par lire le verso du sachet de semences, il y a des poireaux, carottes, choux-fleurs, etc. hâtifs et tardifs. Pour les haricots nains, il est encore beaucoup trop tôt, mais les fèves et les petits pois peuvent toutefois déjà être semés.

En pleine terre

Les plantes à croissance rapide > courte présence > idéal pour semer sur les lits de tomates ou comme culture intermédiaire
Cresson, épinards, navets, sénevé, roquette, (mélanges de) salades, radis, coriandre, cerfeuil, aneth, engrais verts

Les plantes à croissance lente > présence longue > restent dans la serre jusqu’à l’été, ensuite des poivrons, piments, aubergines, melons ou cultures dérobées
Petits pois, gourmands, fèves, haricots nains, navets, choux-raves, pak choï, choux chinois, choux-fleurs, fenouil, betteraves, carottes, persil, oignons de printemps, fraises, ail, courgettes, pommes de terre.

En grands pots, jardinières et sacs

Tout y reste jusqu’à ce que vous récoltiez: (mélange de) salades, radis, oignons de printemps, échalotes (pour le feuillage), pousses de pois, persil, carottes, betteraves, pommes de terre, fraises

Présemer en jardinières et petits pots pour plus tard (dépoter et) planter à l’extérieur

Petits pois, gourmands, fèves, haricots, choux chinois, pak choï, choux-raves, tous les grands choux, courgettes, potirons, maïs, asperges, artichauts, fenouil, betteraves, épinards de Nouvelle Zélande, laitues, oseille, basilic, claytone de Cuba, fleurs, dahlias

Présemer à l’intérieur, repiquer/replanter plus tard et déménager dans la serre

Poireaux d’été, céleri (rave), poivrons, piments, aubergines, tomates, melons, concombres, cornichons, basilic

Écrit par Madame ZsaZsa

Bienvenue sur mon blog! Parce qu’écrire sur soi-même à la troisième personne du singulier est en réalité tellement agréable...
Vers le site web Plus de messages

D'autres textes de Madame ZsaZsa

La serre en mars

Quel plaisir de pénétrer dans la serre au cours de ce mois, et d’être accueilli par toute cette jeune vie qui y est omniprésente!

Lire plus

L’automne dans la serre

Les premières gelées crient irrévocablement halte aux tomates, poivrons, piments, concombres et tous les autres légumes appréciant la chaleur et se trouvant encore dans votre serre.

Lire plus

Purée de feuilles…

Une chose en amenant une autre...

Lire plus