Après la pluie vient le beau temps

Après la pluie vient le beau temps

Après la pluie vient le beau temps. Mais parfois, vous regardez longtemps par la fenêtre à attendre. La semaine dernière, le ciel s’est enfin éclairci. Je donnai encore une petite semaine au potager pour sécher, et les gourmands et petits pois pourraient enfin être déménagés à l’extérieur. Bien que les petits pois et les gourmands ne soient pas des plus fragiles, ils détestent le temps humide et froid. Lorsque vous les semez immédiatement en pleine terre, ils étincelleront rapidement dans le potager, à moins qu’il fasse humide et froid, dans ce cas, les semences pourrissent dans le sol. Il s’agit d’un choix difficile, car les petits pois semés tardivement seront pendant les mois d’été confrontés à de nombreuses maladies. Et n’est-il pas ainsi que tous les ans, il fait froid et humide? Dans mon potager, c’est certainement le cas. La solution est simple mais géniale: dans mon potager, je présème systématiquement les petits pois et gourmands en petits pots dans la serre pour les repiquer lorsque la météo le permet. Hier, donc.

Encore deux petits mois à attendre avant de pouvoir récolter les gourmands croquants! Dans la serre, inutile d’attendre. Maintenant que les gourmands ne prennent plus toute la place sur la table de semis, je peux enfin présemer des choux. Je les repiquerai le mois prochain, et à la fin avril, début mai, ils pourront tout doucement prendre leur place dans le lit de choux.

Pendant quelques semaines, ce sera une succession d’allées et venues de semis et de plants un peu plus grands. Pour ceux-ci, les conditions ne sont pas toujours idéales dans une serre, car l’amplitude thermique peut être énorme pendant une seule et même journée. Lorsque vous avez des ouvre-fenêtres automatiques qui ouvrent les lucarnes à partir d’une température donnée, ceci ne doit pas vous préoccuper.

Pendant les journées ensoleillées, les fenêtres de ma serre sont ouvertes, de telle sorte que le vent puisse s’engouffrer à travers les petites feuilles, pour quelles-ci sèchent, et que le risque de moisissures soit moindre. Mais cela rend également les jeunes plants plus résistants parce qu’ils doivent se renforcer pour rester droits. La préparation idéale avant d’être bientôt replantés à l’extérieur.

Une autre mesure (biologique) de prévention des moisissures consiste à pulvériser régulièrement de la poudre minérale sur les jeunes plants, ceci assèche les moisissures et a pour effet de renforcer la plante. Pulvérisez juste avant de quitter la serre afin d’éviter d’inhaler trop de fines particules en suspension.

Prêtez bien attention à ce que les plants ne s’assèchent pas, utilisez un arrosoir bonsaï pour arroser les semis quotidiennement, et placez celui-ci à l’avance dans la serre afin que l’eau puisse se réchauffer un peu.

Écrit par Madame ZsaZsa

Bienvenue sur mon blog! Parce qu’écrire sur soi-même à la troisième personne du singulier est en réalité tellement agréable...
Vers le site web Plus de messages

D'autres textes de Madame ZsaZsa

La serre au printemps

Au début de l’année, on n’est sûr de rien, il peu geler, il peut dégeler et il y a également des journées où le printemps pointe déjà le bout de son nez.

Lire plus

La serre en mars

Quel plaisir de pénétrer dans la serre au cours de ce mois, et d’être accueilli par toute cette jeune vie qui y est omniprésente!

Lire plus

L’automne dans la serre

Les premières gelées crient irrévocablement halte aux tomates, poivrons, piments, concombres et tous les autres légumes appréciant la chaleur et se trouvant encore dans votre serre.

Lire plus